Aurelien. 22yo. Guitars in MOTION. I have a really HUGE passion for music gear and especially guitar gear. My weapons are Schecter guitar, Peavey amps, Orange cabs, Dimarzio pickups, Ernie Ball strings, and Dunlop picks.
You can ask me whatever question you want about guitar stuff, it will be such a pleasure for me.

C’était mieux avant (Suite)

Par inspiration je continue donc ce long sujet qui me tient assez à coeur, comprenant de moins en moins le public et la scène core en général, englobant de plus en plus de groupes et dégénérant toujours un peu plus. A mon sens un point de non retour à de toute façon déjà été atteint.

D’année en année, les breakdowns, transformées en “mosh parts”, pour satisfaire les adeptes du moulinet les plus extrêmes, sont de plus en plus présentes dans les morceaux, parfois reposant entièrement sur ça. Je ne dis pas qu’un Emmure vaut mieux qu’un Limp Bizkit, tous 2 ont une créativité très proche de zéro, à peu près comme le nombre de notes et cordes qu’ils utilisent dans leur morceaux. Sauf qu’à l’époque, Limp Bizkit savait transformé ça en tube et le vendre à des milliers, voir sûrement des millions, de fans à travers leur monde et avec une représentation via pas un simple label mais une maison de disques, dite “major”.

La plus grosse ânerie est sûrement l’opposition au sein même de cette scène core de ceux qui aiment la mosh PD, la mosh extrême,..surtout ces 2 clans. Le meilleur exemple viendrait sûrement de ces fans de musique vide mais surtestostéronnées comme Attila, détestent un Memphis May Fire tout aussi peu appréciable, mais par contre sont amoureux de groupes plagiant notre belle adolescence punk rock via cette vague punk pop/indie sponsorisée par tumblr, ses fleurs, et tous ces trucs hipster, comme The Story So Far. Là les gars je vous dis bravo, même si j’admets qu’il y a une différence entre ces groupes là. Comme moi même en servant de la mosh part à toutes les sauces, le coreux est difficile au sein même de sa propre scène. Ce que je conçois également, moi-même n’aimant pas tout dans le metal, et tout dans un genre plus précis comme le progressif.

La violence, souvent gratuite, parfois dissimulée dans du chant clair pour fillettes, est omniprésente via cette corde à vide martelée à tort et à travers. Je me rappelle d’une interview de Between The Buried & Me que j’ai lu il y a un moment où ils disaient “On vient de la scène hardcore, on a grandi là-dedans, mais aujourd’hui tout ça est hors de contrôle, surtout avec le mosh pit. C’est quelque chose qu’on ne comprend pas vraiment pas nous-même”. L’article posté juste avant (ici) parle également de ce phénomène. Pour moi ces gens là écoute très souvent cette musique par intérêt, mode, comme ceux qui écoutent la radio et consomment ça, faisant de stars des artistes ridicules eux aussi tous plus formatés les uns que les autres. Le core est devenu un produit de masse, abrutissant et réducteur pour peu qu’on aime réellement la musique. Encore une fois je comprends cela aussi, car certaines personnes aiment sincèrement ça. Mais quand on a comme arguments “Atilla c’est mon groupe préféré, ils ont trop plein de moshparts et des paroles marrantes”. Vous savez qu’en disant ça, c’est comme dire que vous aimez Sébastien Patoche et sa blague musicale surmarketée qui a détrôné Daft Punk des charts iTunes? Car oui pour moi un groupe comme Attila est une blague du même niveau. Cela vaut encore plus pour ceux qui disent “putain mais y’a que des groupes PD avant XXX comment on va faire pour mosher” ou “je paye pas X euros pour une affiche où y’a que 2 groupes sur lesquels je peux me mettre sur la gueule dans le pit”. Le ridicule ne tue pas, fort (mal)heureusement.

J’ai l’impression que les gens fuient la qualité, échangée contre la facilité, le vide, le néant, le cliché, le formaté,..alors que ces groupes core ne font qu’empreinter plus d’éléments chaque année des derniers styles “à la mode”, dernièrement le post-hardcore, le progressive, et surtout le djent. Northlane en est le parfait exemple. Je vous laisse bien entendu qu’ils font parti des groupes dont je ne cours pas après, passant pour moi comme des vendus bradant la musique que j’aime tant. Car oui je ne prends pas l’ampleur de corde à vide comme argument recevable sur le fait qu’on aime un groupe. On peut très bien faire du second degré, surtout dans l’imagerie, expérimenter, parfois loin, et pourtant être assez irréprochable comme un Twelve Foot Ninja qui m’a moi-même dérouté la première fois que j’ai découvert. Après avec la quantité proposée aujourd’hui, cela peut être parfois difficile de faire le tri.

Pour conclure, un peu rapidement peut-être par rapport au dernier paragraphe, je tiens quand même à souligner que je n’ai rien contre tous ces gens. Je ne suis pas là pour faire du tort à qui que ce soit, tant qu’on me laisse exister, ainsi que la musique que j’apprécie, il n’y a pas de problème. Il s’agit avant tout de questions qui sont pour moi sans réponses, ayant énormément de mal à comprendre ce phénomène et les individus qu’il peut y avoir derrière. J’adore débattre à ce sujet, ayant des goûts souvent assez éloignés de mes amis les plus proches, et si cela vous en dit, ici ou ailleurs, ce sera avec plaisir.

"C’était mieux avant"

Longtemps que je n’ai pas écrit ici. Ces derniers mois, j’ai écouté, découvert, ou redécouvert, énormément de groupes qui sont tous sauf nouveaux. “C’était mieux avant”, oui et non, puisque beaucoup de ces groupes sont encore là et continuent à faire de l’excellente musique, comme Baroness avec “Yellow & Green” que je suis actuellement en train d’écouter.

Plus le temps plus j’ai le sentiment que cette scène dictée par Sumerian, Rise, Fearless, Artery, et des boîtes qui deviennent des lobbies comme Avocado et surtout Impericon, fait que tout part en couilles, à part le noyau dur, plus ou moins underground, toujours là et qui n’a pas vraiment besoin de ces gens là pour subsister et toucher leur public.

Avant deathcore, metalcore, metal, stoner,..principalement, faisaient tous parti de la même scène plus ou moins, en terme de public avant tout. Avant que la vague tank top+casquette+short achetée sur Impericon débarque et foute toute ça en l’air, posant comme c’est pas permis, dénaturant totalement les critères de définition d’une “bonne” ambiance de concert avec ce qu’ils considèrent comme leur bataille : le pit.

Aujourd’hui il y a le “core” englobant principalement des mauvais groupes, tous plus clichés et formatés les uns que les autres de deathcore, metalcore, ou pseudo post-hardcore, car leur frontières sont tellement opaques qu’aujourd’hui on ne fait plus bien la différence et on met tout ça dans cette case poubelle. Pendant que les “bons” groupes deathcore/metalcore font maintenant quelque chose de plus death metal ou metal, moderne, toujours avec des breakdowns ou des parties chugs (à ne pas confondre avec les mosh parts, surtout le second). Car oui bon nombre oublient mais ces fameux breakdowns, si chers au petit fan d’Attila, viennent également du metal, avec des groupes comme Metallica, Machine Head,..qui faisaient ça bien avant que tous ces types soient nés, moi compris au passage. Sans parler du fait que dans ces termes de sous-genres ridicules, il y a bien les mots metal, death metal, chez Attila leur ridicule “party metal”, le mot y est encore. Dans l’attitude même, Suicide Silence à part Mitch Lucker me faisant penser visuellement à un mélange de Slayer, Cannibal Corpse et Pantera. Sans parler de la dernière cuvée encore plus nulle que la précédente, Thy Art Is Murder se qualifiant “[d’extreme] metal”. Le mot core, et donc “hardcore” par extension n’est pas présent.

Revenons à nos moutons après cette longue aparté sur les groupes plus ou moins d’actualité que j’ai (re)découvert. Qui a une époque ou une autre, faisaient, pour certains font toujours, de l’excellente musique avec une réelle réflexion artistique, de vraies compositions, et n’ont pas besoin de “moshparts” entrecoupés de refrains chant clair “PD” pour faire des chansons, toutes les plus similaires les unes que les autres. Avec la production surfaite et toute aussi mal faite d’un Joey Sturgis, Cameron Mizell, ou pour les plus riches et chanceux, de la merde emballée dans de l’or avec la qualité d’une production de Will Putney, mais sans la musique qui suit. Voici donc pour conclure ma petite liste qui a commencé l’an dernier :

Alter Bridge - The Aristocrats - At The Gates

Baroness - Björk

Children Of Bodom - Chon - Conquering Dystopia - Cynic - Cult Of Luna - Cyclamen

Deafheaven - Death - Depeche Mode - Dream Theater

Explosions In The Sky

Foo Fighters

Genesis - Ghost - Greg Howe - Guthrie Govan

Hacride - Haken - Hiromi Uehara - Hypno5e

Intronaut - Iron Maiden

Killer Be Killed - The Kindred - King Crimson - Klone

Led Zeppelin - Lights & Motion

The Mars Volta - Megadeth

Night Verses

The Ocean - Opeth - Orphaned Land

Pink Floyd - Porcupine Tree - Psygnosis

Queen

Rush

Santana - Scarred - Sikth - Skyharbor - Slayer

Symphony X

This Will Destroy You - Tool - Trepalium - Trioscapes - Twelve Foot Ninja

Van Halen

Yngwie Malmsteen

Wovenwar

Top 20 albums

N’ayant pas écrit depuis un moment par manque de temps, je vais uniquement parler des artistes et des albums qui m’inspirent particulièrement. Pas de classement réel, je n’ai pas d’album référence.

1. Born Of Osiris - The Discovery

2. Chelsea Grin - Evolve EP

3. Volumes - Edge Of The Earth

4. Periphery - Periphery II This Time It’s Personal

5. Muse - Black Holes & Revelations

6. Michael Jackson - Thriller

7. The Faceless - Autotheism

8. Pink Floyd - Dark Side Of The Moon

9. Rihanna - Talk That Talk

10.Justin Timberlake - The 20/20 Experience

11.August Burns Red - Constellations

12.As I Lay Dying - An Ocean Between Us

13.Whitechapel - Whitechapel

14.Clint Mansell - The Fountain OST

15.The Human Abstract - Digital Veil

16.Dream Theater - Train Of Thought

17.The Devil Wears Prada - With Roots Above & Branches Below

18.City & Colour - Sometimes

19.Deftones - White Pony

20.Underoath - Define The Great Line

D'où t'es venu l'idée de faire un groupe ?
Anonyme

J’étais dans l’événementiel depuis plusieurs années et à force d’être spectateur ou dans l’ombre à gérer le déroulement d’une soirée, j’ai eu envie d’être dans la lumière un peu à mon tour surtout que la musique est ma plus grande passion. Et aussi car manager, faire de la direction artistique,..c’est bien mais c’est encore mieux quand on peut le faire en interne dans une équipe dont on fait vraiment parti, en tant que musicien donc. J’ai commencé à écrire un peu, puis après quelques semaines j’ai commencé à me lancer dans le recrutement de personnes pour tenter de monter le groupe dont je fais toujours parti depuis, Motion. J’espère que ça répond à ta question.

parmis les nouveau groupes arrivant, dans la scene rhone alpes, quels sont tes 2 préférés, ou plutot, les 2 qui te paraissent les plus prometteur ? hormis motion
Anonyme

Question difficile étant potes avec beaucoup de monde. Le passage du live est déterminant donc j’attends de voir sur scène Carson State, Sunquake,.. Après en terme d’avenir je sais pas trop, tout dépend de comment gèrent les mecs en interne et leur objectifs comme personne ne veut vraiment la même chose. Mais de mon côté je verrais bien Above The North et Nowhere.

est-ce que tu mérites de jouer sur une 7 cordes? et plus globalement, penses-tu être réellement un guitariste?
Anonyme

6, 7 ou 8 cordes ce n’est pas une question de mérite mais de confort et d’accordage. Sur 6 cordes on était en Drop G, sur 7 cordes en Drop A. Ca nous a permis de diminuer considérablement notre tirant de 14-74 à 11-58. En terme de micros trouver quelque chose qui correspond vraiment niveau son avec des micros DiMarzio. Donc apporter un son plus défini, avec une meilleure précision, une meilleure technique. Que des points bénéfiques concernant notre musique. Et Drop A-7 l’avantage c’est qu’on a un accordage standard avec la corde de Si droppée. Donc quand on parle d’accords, gammes, notes,..on a pas a retransposer les notes d’origine dans notre accordage vu que c’est un accordage standard. Ca permet de se comprendre beaucoup plus facilement.

Je suis réellement un guitariste. J’ai pas une technique de ouf mais j’ai une très grande créativité. Elle passe souvent par les mains des autres même si ça sort de ma tête, mais je sais aussi jammer de plus en plus. J’ai une très grosse responsabilité dans la direction artistique de Motion et presque la totalité de nos transitions ont été créé par moi soit par GP pour les plus évidentes soit en studio pour celles auxquelles je n’avais pas pensé à cause du son GP.

Je ne me dis pas meilleur qu’un autre, mais j’ai la chance d’avoir une équipe, un groupe, des potes,..avec qui ça fonctionne et c’est pour ça qu’on est tous, “réellement” comme tu tiens à le dire, des musiciens en osmose ensemble.

Regram @motionofficial : Voici donc l’affiche finale de notre release party! My Last Goodbye complète cette belle affiche jeune, nouvelle et 100% Rhône-Alpes. On vient de recevoir l’artwork donc attendez vous a ce que l’affiche finale tombe cette semaine, ainsi que les préventes. Pour rappel chaque place vous donne droit a une copie physique de notre nouvel EP a retirer gratuitement le jour du concert. Quant au mixage il est presque terminé, on fait notre maximum pour vous sortir le 1er single d’ici le plus tôt possible. Vous partagez enfin tout le travail et l’énergie qu’on a pu mettre dans cet EP depuis bientôt 1 an.

#motion2k13 #newEP #facingtheinfinite #releaseparty #lyon #france #warmaudio #sunquake #mylastgoodbye #carsonstate #eyallevi #audiohammer #denytheobvious #westwestsidemusic #alandouches #groovemetal

Regram @motionofficial : Voici donc l’affiche finale de notre release party! My Last Goodbye complète cette belle affiche jeune, nouvelle et 100% Rhône-Alpes. On vient de recevoir l’artwork donc attendez vous a ce que l’affiche finale tombe cette semaine, ainsi que les préventes. Pour rappel chaque place vous donne droit a une copie physique de notre nouvel EP a retirer gratuitement le jour du concert. Quant au mixage il est presque terminé, on fait notre maximum pour vous sortir le 1er single d’ici le plus tôt possible. Vous partagez enfin tout le travail et l’énergie qu’on a pu mettre dans cet EP depuis bientôt 1 an.

#motion2k13 #newEP #facingtheinfinite #releaseparty #lyon #france #warmaudio #sunquake #mylastgoodbye #carsonstate #eyallevi #audiohammer #denytheobvious #westwestsidemusic #alandouches #groovemetal